À voix égales lance Héritières du suffrage au Québec : regroupement de futures femmes élues québécoises

78 femmes inspirantes de partout au Québec ont été invitées à participer à des forums politiques à l’Assemblée nationale et sur la Colline du Parlement

QUÉBEC, le 16 février 2017 – Hier, dans le cadre du projet Héritières du suffrage, les déléguées québécoises du programme ont profité d’un échange très productif avec des débutées de l’Assemblée nationale et plusieurs leaders de la société civile.

Parmi les déléguées québécoises : une militante pour le développement d’un centre de crise contre les agressions sexuelles, une jeune femme qui oeuvre pour le développement de l’agrotourisme en région, une militante pour les droits humains au sein d’Amnistie Internationale, et une jeune femme qui souhaite démarrer une entreprise axée sur la santé mentale et la sensibilisation.

« Héritières du Suffrage nous donne l’opportunité en tant que jeunes femmes leaders de créer un réseau pan-national, » a remarqué Rabia Abdeddaim, déléguée représentant la circonscription de Québec, et étudiante en enseignement passionnée par l'épanouissement de la condition féminine et la défense des droits linguistiques. « Je vois déjà par ma participation à l'activité québécoise d'hier que ce programme aura un grand impact sur mon développement professionnel et ma capacité d'avoir une influence positive en politique. »

Héritières du suffrage est une initiative politique historique et unique qui commémore le 100e anniversaire de l’obtention du droit de vote par certaines femmes aux élections fédérales, de même que le 150e anniversaire du Canada. « À titre de représentante de la Section du Québec au Réseau Femmes parlementaires du Commonwealth et membre du comité directeur pour Héritières du Suffrage – Québec, je suis fière que cet évènement mobilise autant de femmes.

Grâce à des activités comme celle-ci, nos leaders émergentes peuvent se familiariser avec les institutions politiques et bien s’outiller pour devenir des participantes dynamiques et égales à toutes les tables où se prennent des décisions démocratiques », a affirmé la députée Caroline Simard.

Les noms, les photos et les courtes biographies des 78 Héritières du suffrage du Québec sont disponibles sur notre site web.

Durant la journée de formation et de réseautage, plusieurs des déléguées du Québec qui sont âgées de 18 à 23 ans, ont échangé avec plusieurs leaders en politique, élues et non-élues, dont :

  • Maryse Gaudreault, députée, v-p de l’ANQ et présidente du Cercle des femmes parlementaires
  • Caroline Simard, députée et représentante de la Section du Québec au Réseau FPC et membre du comité aviseur de sélection Héritières du suffrage – Québec
  • Carole Poirier, députée et whip de l’opposition officielle et membre du comité aviseur de sélection Héritières du suffrage – Québec
  • Mireille Jean, députée et porte-parole de l’opposition officielle en matière de condition féminine
  • Lise Lavallée, députée et porte-parole du deuxième groupe d’opposition en matière de condition féminine
  • Tania Larivière, représentante jeune provincial, Femme Autochtones du Québec (FAQ)
  • Pascale Navarro, journaliste et auteure
  • Khadija Said, Militante citoyenne avec emphase sur les jeunes femmes de la diversité et joute politique
  • Viviane Michel, présidente, Femme Autochtones du Québec (FAQ), membre du comité aviseur de sélection Héritières du suffrage – Québec
  • Josiane Hébert, V-P affaires publiques et gouvernementales et directrice générale adjointe affaires publiques, Hill + Knowlton Stratégies Québec
  • Esther Lapointe, directrice générale, Groupe Femmes, Politique et Démocratie (GFPD)

De plus, les déléguées ont participé à un atelier nommé « Démystifier le rôle d’attachée de press » mené par deux expertes en communications politiques : Mylène Dupéré et Nadine Caux.

Comme suite, les déléguées du Québec se rencontreront à Ottawa au début du mois de mars lorsque 338 jeunes femmes – une pour chaque circonscription fédérale au Canada – vont se rassembler pour « prendre leur place » au Parlement à l’occasion de la Journée internationale des femmes, le 8 mars, dans le but de faire entendre leurs voix.

Héritières du suffrage est une initiative vouée à mettre en lumière le cheminement toujours inachevé et souvent tumultueux vers la pleine participation politique des femmes à tous les paliers de gouvernement au Canada – et à préparer les leaders de demain.

Les femmes comptent pour seulement 26% des députés qui siègent présentement à la Chambre des communes. De plus, le Canada occupe un lointain 63e rang dans le monde sur la liste des Femmes dans des parlements nationaux de l’Union interparlementaire.

À voix égales est une organisation multipartite ayant des chapitres partout au Canada. Pour plus d’information: www.equalvoice.ca

Contact pour les médias :

Catherine Fortin LeFaivre, Directrice du développement international et des communautés francophones
(613) 979-8683 catherine@equalvoice.ca

Mélina Bouchard, Coordinatrice en politique environnementale et en communication
(613) 868-2184; Melina@equalvoice.ca

@EqualVoiceCA #heritieresdusuffrage #daughtersofthevote #FemParl